contrôle


contrôle

contrôle [ kɔ̃trol ] n. m.
• 1422; contre-rôle « registre tenu en double » 1367; de contre- et rôle
I
1Vérification (d'actes, de droits, de documents). inspection, pointage, vérification. Contrôle d'une comptabilité, d'une caisse. Contrôle financier ( audit) . Contrôle fiscal. Contrôle des billets de chemin de fer, de théâtre. Contrôle d'identité, contrôle de police. Contrôle sanitaire. Expertise de contrôle. contre-expertise. Spécialt Contrôle des finances publiques. Contrôle des dépenses et des recettes. Le contrôle administratif et juridictionnel de la Cour des comptes. Contrôle des changes.
Corps de contrôle (armée, marine, aéronautique) :les fonctionnaires qui veillent aux intérêts du Trésor.
Contrôle des connaissances. 2. devoir, examen, partiel; docimologie. CONTRÔLE CONTINU : dans les universités, système de notation réparti sur toute la durée du module et reposant sur la présence de l'étudiant et sa participation à des travaux obligatoires. — Devoir, interrogation en classe. Avoir un contrôle de maths.
Inform. Contrôle d'erreur : opération par laquelle on vérifie si la transmission d'un message s'est effectuée sans erreur.
2(avec infl. de l'angl. control;cf. II) Techn. Vérification du bon fonctionnement (d'un appareil). Effectuer le contrôle d'un véhicule. Contrôle technique, obligatoire pour les véhicules de plus de quatre ans. Contrôle d'un réacteur nucléaire. Surveillance (exercée sur un individu). Exercer un contrôle sévère, vigilant sur la conduite de qqn. censure, 2. critique. Spécialt Contrôle judiciaire. Sous contrôle médical. Contrôle de vitesse, contrôle radar. Contrôle antidopage. Contrôle d'alcoolémie. alcootest.
3(1802; du sens étym.) Milit. État nominatif des personnes qui appartiennent à un corps. Être rayé des contrôles.
4(1740) Vérification du titre et apposition du poinçon de l'État (sur un objet d'orfèvrerie).
5Bureau où se fait un contrôle; corps des contrôleurs. Prière de se présenter au contrôle.
II(XXe; de l'angl. control « direction, commande, conduite, maîtrise »)
1(angl. self-control) Le fait de se maîtriser. Le contrôle de soi. maîtrise; self-control. Il n'a plus, il a perdu son contrôle. se contrôler.
2(1933; angl. birth-control) Contrôle des naissances : maîtrise de la fécondité grâce aux méthodes contraceptives. ⇒ régulation; contraception; planning.
3Fait de dominer, de maîtriser. maîtrise. Prendre le contrôle d'une entreprise ( absorption, rachat; filialiser) . Bloc de contrôle. Être sous le contrôle d'une puissance étrangère. Perdre le contrôle de sa voiture, ne plus pouvoir la diriger ni l'arrêter. — Tour de contrôle d'un aéroport.
4Biochim. Régulation de l'activité ou de la synthèse d'une enzyme.

Contrôle action, fait de se dominer, de maîtriser ses propres réactions.

contrôle
n. m.
d1./d Vérification, surveillance. Contrôle des instruments de mesure. Contrôle d'identité. Contrôle sanitaire. Contrôle fiscal.
|| Contrôle continu (des connaissances): système de vérification des connaissances acquises par les étudiants, au moyen d'interrogations échelonnées tout au long de l'année.
|| Contrôle de gestion: analyse des écarts entre prévisions et réalisations.
|| TECH Ensemble des opérations destinées à vérifier le bon fonctionnement d'un appareillage, d'une machine, d'une installation (en s'assurant notam. de sa conformité avec les règles de sécurité).
|| Contrôle technique, pour les automobiles.
(Belgique, Luxembourg) Organisme officiel d'inspection automobile.
d2./d Lieu où se tiennent les contrôleurs.
d3./d Organisme chargé du contrôle; le corps des contrôleurs.
d4./d Maîtrise. Perdre le contrôle de son véhicule.
Fig. Le contrôle de soi-même.
d5./d Fait de diriger.
|| FIN Prise de contrôle d'une société: ensemble des opérations financières par lesquelles un individu ou un groupe acquiert la majorité des actions de cette société.
|| Contrôle des naissances (trad. de l'angl. birth control): planning familial.
d6./d état nominatif des personnes appartenant à un corps. être porté sur un contrôle.
d7./d Marque, poinçon de l'état sur les ouvrages de métal précieux.

⇒CONTRÔLE, subst. masc.
I.— [Avec une idée de vérification]
A.— Vx. Registre tenu en double, l'un servant à vérifier l'autre appelé rôle. Ces magistrats passent leurs jours à vérifier tous les bons, paperasses, rôles, contrôles (...) que les employés ont écrits (BALZAC, Employés, 1837, p. 275).
P. ext. État nominatif de personnes appartenant à un même corps. Louis venait d'être réintégré sur le contrôle des officiers en disponibilité (BALZAC, Vendetta, 1830, p. 188). Je t'ai fait rayer des contrôles de la préfecture (HUYSMANS, Marthe, 1876, p. 94).
B.— Usuel. Vérification portant sur des choses en vue d'examiner si elles remplissent les conditions demandées.
1. Dans le domaine de l'Admin. Vérification portant sur le caractère légal et régulier de quelque chose. Contrôle des billets; contrôle douanier, fiscal; contrôle d'une comptabilité; échapper au contrôle de la police; ticket de contrôle.
P. méton.
a) Service d'une administration chargée d'une telle vérification :
1. ... il [le distillateur] ne pouvait se permettre d'en échanger seulement la dixième partie [de billets] sans déchaîner contre lui le contrôle fiscal et alerter en même temps l'opinion publique de Blémont.
AYMÉ, Uranus, 1948, p. 183.
♦ [Dans un théâtre]
Endroit où a lieu la vérification des billets :
2. ... j'en suis encore au temps où, emmenant Armand à une matinée de l'Opéra-Comique, pour laquelle ma mère avait retenu deux places de seconde galerie (...) je fus éperdu de me trouver sensiblement plus haut que de coutume (...); me précipitant au contrôle je versai tout l'argent que j'avais en poche, pour des suppléments qui nous permissent de regagner mon niveau.
GIDE, Si le grain ne meurt, 1924, p. 474.
Personne qui vérifie les billets :
3. — Monsieur est avec moi, dit Étienne au contrôle qui s'inclina tout entier.
— Vous trouverez bien difficilement à vous placer, dit le contrôleur en chef. Il n'y a plus de disponible que la loge du directeur.
BALZAC, Les Illusions perdues, 1843, p. 313.
b) ORFÈVR. Poinçon apposé par l'État sur les ouvrages d'or, argent, platine, etc., afin d'en garantir le titre et le paiement des droits au fisc.
2. TECHNOL. Vérification portant sur la marche d'une installation, le fonctionnement d'un appareil. À mesure que l'exploitation s'agrandissait, elle nécessitait aussi (...) tout un matériel, dont le contrôle quotidien allait les écraser de besogne [Marianne et Mathieu] (ZOLA, Fécondité, 1899, p. 400). Un contrôle de l'évacuation des effluents gazeux (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 227).
3. Vérification d'ordre économique et politique. Contrôle budgétaire, financier; contrôle d'État; contrôle des prix, des changes.
4. Surveillance exercée sur un individu. Contrôle judiciaire, médical, routier.
Péj. Il [Hilaire] exerçait sur le patron un contrôle quotidien, rendu extraordinairement lucide, aigu par l'envie, le dédain (ARNOUX, Crimes innoc., 1952, p. 148).
Spéc., SP. Bureaux installés sur le parcours d'une course (automobile, cycliste, pédestre) pour le pointage des coureurs. [Les] courses sur routes (...) exigent (...) l'organisation des contrôles sur tout le trajet de l'itinéraire (BAUDRY DE SAUNIER, Cyclisme, 1892, p. 428).
II.— [Avec une idée de domination, de commandement, exercée sur des pers. ou des choses]
A.— Empire de la volonté sur sa propre personne. Contrôle de soi, de sa respiration; perdre le contrôle de ses actes.
Absol. Le sens moral est perverti, les notions d'obligation, de retenue ont disparu : l'individu se tient sans contrôle, mange gloutonnement, etc. (CODET, Psychiatrie, 1926, p. 88).
P. anal.
♦ Faculté de diriger un véhicule, d'en rester maître. Perdre le contrôle de sa voiture sur le verglas. Elle rêvait que, descendant une pente à bicyclette, elle perdait le contrôle de sa machine (MONTHERL., Pitié femmes, 1936, p. 1109).
Spéc. Contrôle des naissances. ,,Ensemble des moyens qui permettent à un couple de ne pas avoir des enfants au hasard, mais au moment où il les désire`` (Méd. Biol. t. 1, 1970). Synon. régulation des naissances.
B.— État de domination morale, matérielle ou politique dans lequel se trouve soumis un pays, une région. D'étape en étape, en l'espace de deux mois toute la vie rurale était sous le contrôle de l'autorité allemande (M. VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 15).
P. ext. Fait de diriger une entreprise, une compagnie. Vous [R. Pleven et M. Dejean] devez, naturellement, conserver le commandement et le contrôle de l'aérodrome (DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 364).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694 s.v. rôle avec la graphie controlle; ds Ac. 1718-1932 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. [Contrôle, contrôler indirectement attestés par le dér. contrôleur 1292] A. 1. 1367 contrerooulle « registre tenu en double pour la vérification d'un autre » (Recettes et dépenses du roi de Navarre, 63, Izarn ds R. Hist. litt. Fr., t. 8, p. 493), forme attestée jusqu'en 1732 (Trév. : contre-role); 1422 controlle (DOUET D'ARCQ, Pièces du règne de Charles VI, i, 446 ds BARB. Misc. 14, n° 5); 1611 controle (COTGR.); 2. 1802 « registre où sont inscrits les effets délivrés aux militaires » (Nouv. dict. fr.-all. et all.-fr. d'apr. FEW t. 10, p. 515 b); 1835 (Ac. : Contrôle, se dit aussi de l'État nominatif des personnes qui appartiennent à un corps). B. 1. a) 1419 contreule « vérification » (Comptes St-Omer, in Mém. Soc. Antiq. Morinie, XXVII, 404 ds BARB. Misc. 14, n° 5); 1611 contrerolle, controle (COTGR.); b) 1835 « lieu où se fait une vérification (ici de billets de théâtre) » (Ac.); c) 1845 « ensemble des contrôleurs d'une administration » (BESCH. : Contrôle central du trésor public); 2. 1580 fig. « surveillance » (MONTAIGNE, Essais, éd. A. Thibaudet, livre 2, chap. 12, p. 585); 3. 1740 contrôle de la vaisselle (Ac.); 1771 (Trév. : Contrôle des ouvrages d'or et d'argent, marque ou poinçon que les Orfèvres et autres sont obligés de faire appliquer sur tous les ouvrages d'or et d'argent avant que de les mettre en vente); 4. 1929 contrôle de la natalité (HAVELOCK ELLIS, Études de psychologie sociale ds MACK. t. 1, p. 262). C. 1919 perdre le contrôle de soi (ESTAUNIÉ, Ascension M. Baslèvre, p. 125). Composé de contre et de rôle terme de dr. d'où la forme mod. par superposition syllabique (BL.-W.5; v. aussi FEW t. 10, p. 517, note 21); cf. lat. médiév. contrarotulus 1242 ds LATHAM. B et C déverbaux de contrôler « examiner, vérifier » et de se contrôler « se dominer ». B 4 calque de l'angl. birth control (1914 Marg. Sanger in The Woman Rehel, Apr. ds NED Suppl.; v. aussi MACK. t. 1, p. 262). Fréq. abs. littér. :985. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 244, b) 714; XXe s. : a) 1 123, b) 2 922. Bbg. DELEDICQ (A.), PERRET (J. F.). Les 50 mots-clés de l'informatique. Toulouse, 1973, p. 78. — DELISLE (J.), GAUTHIER (F.). La Gestion de l'entr. Meta. 1970, t. 15, p. 41. — GOUG. Mots. t. 2. 1966, pp. 68-69. — MAILLOT (J.). Terminol. et trad. Meta. 1971, t. 16, pp. 79-80. — OFFICE DE RADIO ET TÉLÉVISION FRANÇAISES. Recommandations pour un bon usage du vocab. de l'audio-visuel. Banque Mots. 1974, n° 7, p. 115. — PERROT (G.). Vocab. milit. Banque Mots. 1972, n° 4, pp. 206-207. — Termes techn. fr. Paris, 1972, pp. 33-34.

contrôle [kɔ̃tʀol] n. m.
ÉTYM. 1422; contre-rôle « registre tenu en double », 1367; de contre-, et rôle.
———
I
1 Vx. Registre double qu'on tenait pour la vérification d'un autre.
(1802). Mod., milit. État nominatif des personnes (qui appartiennent à un corps). || Officier rayé des contrôles de l'armée.
2 (1740). Techn. Marque du poinçon de l'État apposé sur les bijoux et ouvrages d'orfèvrerie. || Le contrôle fait foi que les droits ont été payés et garantit le titre. Poinçon.
3 Cour. Vérification (d'actes, de droits, de documents). Inspection, pointage, vérification. || Contrôle d'une perception. || Contrôle d'une comptabilité, d'une caisse. || Contrôle des billets de chemin de fer. || Contrôle des billets de théâtre. || Contrôle des pièces d'identité par la police. || Le contre-appel, la contre-expertise, la contre-visite… : le contrôle d'un premier appel, d'une première expertise, d'une première visite.Contrôles aux frontières. || Contrôle sanitaire.Sports. || Contrôle de passage d'un concurrent. || Contrôle horaire.
Contrôle politique, juridictionnel. || Contrôle de la constitutionnalité des lois. || Pouvoir sans contrôle dans l'absolutisme.
Contrôle des finances publiques. Comptabilité (publique). || Contrôle de l'exécution du budget. || Contrôle des dépenses et des recettes. || Contrôle des ordonnateurs. || Contrôle des comptables. || Le contrôle administratif et juridictionnel de la Cour des comptes.
Corps de contrôle (armée, marine, aéronautique), les fonctionnaires qui veillent aux intérêts du Trésor.
1 Pour que la volonté des Chambres soit respectée, il faut que les prescriptions de recettes et de dépenses soient rigoureusement observées, et de l'efficacité du contrôle dépend dès lors la sincérité et la régularité de l'exécution du budget.
Louis Trotabas, Précis de science et législation financières, no 134.
Contrôle continu (des connaissances) : dans les universités, Système fondé sur la présence effective et la régularité des activités, qui existe concurremment avec celui des examens. || Dérogation au contrôle continu.
(Avec infl. de l'angl. control; → ci-dessous, II.). Techn. Fait de surveiller le bon fonctionnement (d'un appareil). || Effectuer le contrôle d'un véhicule. || Contrôle d'un réacteur nucléaire. || Contrôle continu d'un enregistrement, d'un processus. Monitoring (anglic.).Liste de contrôle, lue par le pilote avant le décollage d'un avion. Check-list (anglicisme).Admin. || Contrôle technique : vérification technique obligatoire pour tous les véhicules de plus de quatre ans, qui doit être effectuée tous les deux ans (en France).
Examen pour surveiller ou vérifier. || Exercer un contrôle sévère, vigilant, sur la conduite de qqn. Censure, critique. || Accepter une assertion, sans contrôle. || Le contrôle du législatif sur l'exécutif. || Exercer un pouvoir de contrôle (administratif, politique…).
2 (…) la prudence méticuleuse qui soumet toute supposition au contrôle des vérifications prolongées et méthodiques.
Taine, Philosophie de l'art, t. II, V, III, II, p. 285.
Psychol. (→ Contrôler, cit. 4, Lacan).
4 (1869, in Petiot). Par métonymie. Bureau, lieu où se fait un contrôle; corps des contrôleurs. || Passage des cyclistes au contrôle.
5 Hist. || Contrôle civil : circonscription administrative au Maroc, en Tunisie, sous les protectorats français.
———
II (XXe; angl. control « direction, commande, conduite, maîtrise »).
1 (Angl. self-control). Fait de se maîtriser. || Le contrôle de soi. Maîtrise. || Il n'a plus, il a perdu son contrôle. Contrôler (se). || Perdre (cit. 16) tout contrôle sur soi-même. || Avoir le contrôle de ses nerfs, de ses réactions. || Échapper au contrôle de la volonté (→ 2. Bol, cit.).
3 Comment puis-je (…) perdre aussi complètement tout contrôle sur moi-même ?
Martin du Gard, les Thibault, t. V, p. 41.
2 Fait de dominer, de maîtriser. Maîtrise. || S'assurer le contrôle d'une entreprise. || Prendre le contrôle d'une société. || Prise de contrôle. || Contrôle financier, commercial. || Être sous le contrôle d'une puissance étrangère. || Les syndicats ont perdu le contrôle du mouvement revendicatif. || Le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule.Tour de contrôle d'un aérodrome.
4 (…) elle rêvait que, descendant une pente à bicyclette, elle perdait le contrôle de sa machine (…)
Montherlant, Pitié pour les femmes, p. 62.
Sports. || Avoir perdu le contrôle de la balle.Absolt. || Contrôle de réception. Amorti, blocage, tacle.
(Calque de l'angl. birth-control). Spécialt. || Contrôle des naissances (1933) : libre choix d'avoir ou non des enfants grâce aux méthodes contraceptives. Birth-control, contraception, planning (familial).
DÉR. Contrôler, contrôleur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Controle — Contrôle Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • contrôle — CONTRÔLE. s. m. Registre qu on tient pour la vérification d un rôle, d un autre registre, etc. Le contrôle du sceau. Le contrôle des exploits. Cela a passé au contrôle. Tenir le contrôle. Faire le contrôle.Contrôle, se dit aussi pour Le droit que …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • contrôle — Contrôle. s. m. Registre qu on tient pour la verification d un rôle, d un autre registre, &c. Le contrôle du sceau. le contrôle des exploits. cela a passé au contrôle. tenir, faire le contrôle. Contrôle, signifie aussi, L office de Celuy qui… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • contrôlé — contrôlé, ée (kon trô lé, lée) part. passé. Visé par un contrôle. Registres contrôlés.    Soumis à l examen, à la censure. La conduite du gouvernement contrôlée par une opposition vigilante …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • controle — |ô| s. m. O mesmo que controlo.   ‣ Etimologia: francês contrôle …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • contrôlé — Contrôlé, [contrôl]ée. part. Quitance contrôlée. exploit contrôlé …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Controle — (fr., spr. Kongtrohl), 1) Gegenbemerkung bei einer Rechnungsführung von einem Anderen, wodurch man bei öffentlichen od. Privatbeamten sich von der Richtigkeit der von ihnen geführten Rechnung überzeugt, also Betrügereien, so wie Rechnungsfehler,… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Controle — Controle, die Gegenrechnung bei einer Rechnung, um Fehler und Betrug zu vermeiden. Dieser Zweck wird am einfachsten durch ein doppeltes Register aller Ausgaben und Einnahmen erreicht, das zwei Personen führen und das übereinstimmen muß. Den… …   Damen Conversations Lexikon

  • Controle — Controle, frz., Gegenbemerkung; das bei Behörden und in allen Kanzleien geführte doppelte Register über alle Register, so namentlich die Gegenrechnung, welche ein Zweiter führt, der Controleur (frz. –öhr); C. überhaupt die Beaufsichtigung der… …   Herders Conversations-Lexikon

  • contrôlé — /kɔ̃ trō lāˈ/ (French) adjective 1. Registered 2. Hallmarked …   Useful english dictionary